"

D’hier à aujourd’hui

      LE FLEUVE AUX GRANDES EAUX

L'eau pure essentielle à toute forme de vie est en voie de disparition! Comparable à celle des forêts, cette perte est une tragédie à l'échelle de la planète… Suite au succès mondial de L'Homme qui plantait des arbres qui a remporté un Oscar® et engendré la plantation de millions d'arbres, Frédéric Back décide de consacrer un film au fleuve Saint-Laurent. "Magtogoek", tel que le nomment les Amérindiens Micmacs, prend sa source dans les Grands lacs et se jette dans l'Atlantique après sa longue traversée du Québec. Ses eaux où abondaient autrefois d'innombrables espèces animales et végétales se sont appauvries sous les coups d'une exploitation abusive et de la pollution industrielle. Hélas, tous les fleuves du monde subissent les mêmes préjudices !

Grâce aux nombreuses et étonnantes révélations sur les richesses passées du fleuve Saint-Laurent, l'artiste engagé souhaite que ce film éveille les consciences. C'est l'espoir de voir se mettre en place des actions salvatrices envers toutes les ressources vitales dégradées qui aura été la principale motivation du cinéaste Frédéric Back pour entreprendre la réalisation de son dernier grand film d'animation.

                

                

 

Introduction

Synopsis du film

Il y a plus d'un million d'années, les glaciers ont commencé à creuser dans le sol canadien le lit du cours d'eau que les Amérindiens appellent Magtogoek (mot signifiant « le chemin qui marche »), maintenant connu sous le nom de fleuve Saint-Laurent.

Le fleuve aux grandes eaux est un chant d'amour, un hommage à un géant dont on aurait oublié la beauté à force de le côtoyer. On en apprend beaucoup dans ce film : sur l'histoire du fleuve, sur les richesses inouïes qu'il recèle, sur ceux qui ont peuplé et peuplent toujours ses rives. À travers l'histoire du fleuve Saint-Laurent, c'est le destin de tous les fleuves du monde qui est raconté, destin de la vie elle-même, fragile, qui naît, qui s'accroche et qui éclate. Destin de la vie qui foisonne et puis meurt sous les coups répétés de l'homme avide et inconscient

                 The Mighty River (Canada: English title)

                    

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site