"
Créer un site gratuitement Close

Les Plumes

         

Les plumes d'aigle chez les Sioux Lakota,  elles ont une signification sacrée,représentant l'essence sacrée .( Elles sont un symbole de paix )
  
Elles servent aussi lors des rituels de purification et de guérison  pour disperser les énergies néfastes et attirer les énergies bénéfiques dans le corps de la personne malade.
 
' les plumes d'aigle mènent nos pensées et prières vers le Grand Esprit '
 
Avec le don d'une plume, nous recevons une partie de son essence.
Ainsi quand une personne reçoit une plume d'aigle, c'est le cadeau le plus grande distinction honnorifique.
        

L’aigle : pour les Indiens, l’aigle est un animal extrêmement proche du créateur. Il est donc particulièrement associé aux visions et aux esprits. Il est également symbole de bravoure et de sagesse.
 

Parmi les oiseaux l'aigle a été attribué en tant qu'ayant la plus grande puissance, parce que l'aigle peut voler plus haut que tous autres oiseaux ,au moment où il quitte son aire , il utilise les courants ascensionnels qui lui permette de monter tres haut , en larges cercles, jusqu'à une certaine altitude , parce qu'il peut voir tout,ces Oiseaux sont capables de distinguer des formes en mouvement à une distance incroyable,grâce à une adaptation particulière de leurs yeux assurent un angle de visioncompris entre 35° et 50°.  

En outre les hommes ont été censés pleurer pour montrer le respect pour l'esprit de l'aigle en tirant les plumes.Aujourd'hui même, toutes les fois qu'un aigle est vu, du tabac doit lui être offert. 
Pendant les powwows, si un danseur laisse tomber une plume d'aigle le festival entier doit s'arrêter et une cérémonie spéciale est conduite par des aînés de sorte que la plume d'aigle soit honorée et prised'une façon sacrée et respectueuse. Un danseur qui laisse tomber une plume d'aigle est souvent éperdu et doit être soulagé par un aîné qui, explique en même temps au danseur la signification de l'aigle. 

 
Voir un aigle est un signe positif, c'est une bénédiction et une reconnaissance, et c'est un genretrès positif de symbolisme parce que quand ils apparaissent un certain genre d'aspect positif de création est là avec vous et disant, les choses vontêtre bonnes maintenant.
 
La plume d’aigle : Chez les Indiens, la plume d’aigle n’est pas un ornement gratuit. Chaque plume d’aigle portée par un guerrier symbolise un acte de bravoure. Les rares indiens autorisés à porter une coiffe ornée de dizaines de plumes étaient investis d’une immense autorité. La plume d’aigle est un symbole de sagesse et de pouvoir. 
  
 
Pourquoi les indiens portent-ils des plumes sur la tête ?
Seuls les grands chefs portent des panaches. Le panache est un peul'équivalent de l'étoile sur le képi, des gallons sur les épaulettes des soldats de l'armée.
Le port du grand panache est une tradition exclusive aux Amérindiens dela plaine comme les Sioux et les Cheyennes. 
 
Cette tradition s'est récemment transmise dans d'autres populations amérindiennes comme les Montagnais et les Cris, mais cet emprunt récent n'a rien à voir avec leur culture originale. 
Les plumes les plus spectaculaires sont celles du grand panache. Pour les Amérindiens, les plumes sont un langage. Le nombre de plumes sur le panache, leur position et leur couleur ont toutes un sens. La sorte de plumes utilisées a aussi une signification.
Pour les panaches, on utilise surtout les plumes de la queue d'oiseaux de proie comme l'aigle et le faucon. Selon les Amérindiens, ces oiseaux sont des symboles de puissance et porter leurs plumes est un moyen de s'approprier cette puissance. Les aigles et les faucons sont égalementconsidérés par les Amérindiens comme un lien entre la terre et le ciel. 
 
Les Amérindiens ne cherchent pas à contrôler, à dominer la nature. Ils cherchent à faire partie de la nature et accordent beaucoup d'importance aux animaux et à la végétation. Ils ne se croient pas supérieurs à ces deuxformes de vie. Quand les Amérindiens s'associent à un animal, ils manifestent le désir de posséder la qualité de cet animal. 
 
 
     
 
La plume était un objet sacré, placée sur la coiffe des guerriers pour montrer leurs exploits.
Les coups comptés consistaient à toucher l'ennemi sans être soi-même touché ; ces exploits donnaient droit à des plumes.
Celles-ci étaient peintes, taillées ou encochées suivant l'exploit réalisé.
Si l'ennemi tuait un guerrier, la plume avait simplement une tache rouge, alors que pour une blessure, la plume était entièrement rouge.
Le guerrier qui avait réussi quatre coups comptés recevait une plume dentelée...
Ainsi les guerriers savaient-ils lire le "langage des plumes" !
 
Signification des plumes
 
                        
1 :  A été blessé au combat

2 : A porté cinq « coups » à ses adversaires.

3 : A blessé ou tué son adversaire.

4 : A tué un ennemi.

5 : A tué un ennemi et pris son scalp.

6 : A porté quatre « coups » à ses adversaires.

7 : A tranché la gorge d’un ennemi.

8 : A été blessé plusieurs fois.

Par respect envers les natifs amérindiens ne porter pas ses coiffes !!!,merci


  Page suivante Les Armes

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site