"

Message des Indiens Hopis

 

             Pierre gravée des Hopis 

 Les Hopis sont une tribu amerindienne qui vit en Arizona (États-Unis), sur de hauts-plateaux désertiques. Leur nom signifie "le peuple de la paix " ( Hopi = Paix) . Leurs anciens sont des porteurs de la sagesse spirituelle et des traditions. Pendant longtemps, ils ont gardé secrètes leurs traditions spirituelles, puisqu'ils n'étaient pas respectés. Les temps ont changé et certains délivrent leurs messages de paix et appellent l'humanité entière à choisir de changer de mentalité et de façon de vivre.

En 1946, après l'explosion des deux bombes nucléaires au Japon, 4 chefs Hopi (Dan Katchongva, Thomas Banyacya, David Monongye et Dan Evehema)  ont été mandatés pour révéler publiquement la sagesse et les enseignements traditionnels Hopi, y compris les prophéties hopi concernant le futur. C'est pourquoi ils ont parlé et autorisé que leurs paroles soient transcrites par écrit et diffusées. (L'explosion des bombes atomiques correspond à leurs prophéties, qui sont gravées sur des tablettes de pierre : Une route vers le ciel sera réalisée et on inventera quelque chose que les Hopi appellent une " gourde de cendres ", une gourde qui lorsqu'elle tombera sur la terre brûlera tout ce qui s'y trouve et empêchera quoi que se soit de pousser durant de longues années ). 

Les prophéties des Hopis sont gravées sur des tablettes de pierre, qui sont pour eux des instructions et guidances que leur a donné le créateur au début de leur tradition.

 

Grand Père Martin Gashweseoma gardien des tablettes sacrées. la tablette présentée est une reproduction, l'originale est trop precieuse pour être presentée en public. 

http://www.thedreammasters.org/hopi/martingashweseoma.php 

Les Hopis pratiquent des rituels pour assurer le bon équilibre du monde, par exemple ils croient que leurs rituels permettent la bonne rotation du soleil. Il ne s'agit pas de mégalomanie, mais d'une façon de vivre en participant à la protection du monde créé, une participation au travail du pouvoir créateur de l'univers.

 

Leur sens d'interdépendance et la vie agricole en village, est identique au mode de vie des anciens japonais, d'ou provient le shinto. (interdependance de la nature, des humains, des animaux, des esprits des ancêtres, des dieux. la difference est que la culture japonaise se basait sur la culture du riz, celle des Hopis sur celle du maïs). Nous mêmes avons découvert que ce modèle est celui qui peut être adopté pour "sauver le monde " de l'auto-destruction, et les Hopis ont depuis toujours transmis ce message.

 

Dan Evehema était un chef spirituel des Hopi, prêtre du Serpent, Père Kachina, et membre du Clan des Géocoucous de  Californie (un oiseau coureur). Il a lui aussi été parmi les 4 Hopi qui ont      décidé ou ont été mandatés pour révéler      publiquement la sagesse et les enseignements traditionnels Hopi en 1946. Si on ne connait pas  sa date de naissance, on sait qu'il avait environ 108 ans quand il est mort le 15 janvier 1999     à Hotevilla (Arizona).

Voici son message daté de 1996, délivré à Hotevilla, traduit en français par Didier Wolfs.

http://www.hopiland.net/index.php?pg=47&body=dan-4 

Aujourd'hui, nous devons faire face à de grands problèmes, non seulement ici mais à travers tout le pays. Les anciennes cultures sont annihilées. On prend la terre de notre peuple, et il n'est plus rien que nous puissions appeler "à nous". Pourquoi est-ce que cela se passe ainsi ?

Cela se passe parce que beaucoup ont abandonné ou manipulé les enseignements spirituels originaux. La façon de vivre que le Grand Esprit a offert à tous les peuples du monde, quelles que furent les instructions originales, n'est plus honorée. C'est à cause de cette grande maladie appelée avidité qui infecte toutes les terres et tous les pays, que des gens simples sont en train de perdre ce qu'ils ont gardé durant des milliers d'années. Nous sommes aujourd'hui à la fin du chemin.

De nombreuses personnes ne reconnaissent plus le chemin du Grand Esprit. En fait, ils n'ont pas de respect pour le Grand Esprit ou pour notre Mère la Terre, qui nous a donné la vie. Notre ancienne prophétie nous avait prévenu que cela arriverait.

On nous a dit que des hommes essayeront d'aller sur la lune, qu'ils rapporteront quelque chose de la lune et qu'ensuite, la nature montrerait des signes de perte d'équilibre. Maintenant nous voyons tout cela arriver.

A travers la terre entière, il y a de nombreux signes montrant que la nature n'est plus en équilibre. Inondations, sécheresses, tremblements de terre et grandes tempêtes se produisent partout et causent beaucoup de souffrances.

Nous ne voulons pas que cela se passe dans notre pays et nous prions le Grand Esprit afin qu'il nous épargne ce genre de choses. Mais il y a maintenant des signes qui indiquent que cela risque de se passer chez nous très bientôt.

Nous devons maintenant nous considérer comme frères et sœurs. L'heure n'est plus à la division entre les peuples.

Aujourd'hui, je lance un appel à chacun d'entre nous, ici à Hotevilla où nous sommes coupables de commérages et de créer la division au sein de nos familles, mais aussi au reste du monde où le vol, la guerre et le mensonge sont quotidiens. Ces divisions ne nous sauveront pas. La guerre entraîne la guerre, pas la paix.

Ce n'est qu'en nous unissant dans une Paix Spirituelle, nos cœurs remplis d'amour les uns pour les autres, pour le Grand Esprit et la Terre Mère, que nous seront sauvés du terrible Jour de la Purification qui arrive.

Beaucoup d'entre vous sont des gens honnêtes. Nous nous connaissons spirituellement car nous sommes les "Grands-Pères de la Société des Hommes" qui a été chargée de prier pour vous et pour toutes les créatures de la terre, n'oubliant jamais rien ni personne dans nos cérémonies.

Nous prions pour avoir une vie heureuse et remplie de pluie douce qui rendra nos récoltes abondantes. Nous prions pour l'équilibre sur terre, pour vivre en paix et laisser un monde magnifique aux futures générations. Nous savons que vous avez de bons cœurs mais ce n'est pas assez pour nous aider à faire face à nos gros problèmes.

Dans le passé, certains d'entre vous ont essayé de nous aider, nous les Hopi, et nous vous serons toujours reconnaissants pour vos efforts. Mais c'est aujourd'hui que nous avons le plus besoin de votre aide. Nous voulons que tous les peuples de la terre connaissent notre situation.

Ce pays que les gens appellent le Pays des Libertés célèbre de nombreux jours rappelant aux peuples de la terre qu'il en est ainsi. Mais depuis plus de 200 ans, les Américains d'origine n'ont pas vu un seul jour de liberté. Nous souffrons aujourd'hui l'insulte finale.

Notre peuple perd aujourd'hui la seule chose qui donne un sens à la vie - c'est la terre où nous faisons nos cérémonies que l'on est en train de nous prendre. Hotevilla est le dernier lieu Native American saint, consacré et préservé pour le Créateur. Comme le dit la prophétie, ce lieu sacré doit conserver ses chemins spirituels ouverts.

Le village est le vortex spirituel que les Hopi peuvent utiliser pour guider les nombreux Amérindiens qui commencent à se réveiller mais aussi tous ceux qui ont un vrai cœur, vers leur culture propre et unique. Hotevilla fut établie par les derniers aînés spirituels afin de maintenir la paix et l'équilibre sur ce continent depuis la pointe de l'Amérique du Sud jusqu'à l'Alaska.

Beaucoup de nos amis disent que Hotevilla est un lieu sacré, un trésor national et mondial et doit être préservé. Nous avons besoin de votre aide.

Où est la liberté pour laquelle vous vous êtes battus et avez sacrifié vos enfants ? Est-ce seulement le peuple Indien qui a perdu ou est-ce que tous les Américains ont perdu ce qu'ils étaient venus chercher ici ?

Nous ne partageons pas la liberté de la presse parce que ce qui se trouve dans les journaux est ce que le gouvernement veut que les gens croient, pas ce qui est réellement en train de se passer. Nous n'avons pas la liberté d'expression car nos propres frères nous persécutent lorsque nous exprimons nos croyances.

Nous sommes arrivés à l'étape finale et il reste une dernière force qui va emporter ce qui reste de notre terre natale. On nous refuse encore de nombreuses choses, y compris le droit de pratiquer nos rites et de vivre en accord avec nos enseignements religieux. Les leaders Hopi ont prévenu les leaders de la Maison Blanche et de la Maison de Verre (les Nations Unies) mais ils n'ont pas écouté.

 

Aussi, comme le dit notre prophétie, c'est au tour de ceux qui ont un coeur pur et bon et qui n'auront pas peur de nous aider à accomplir notre destinée dans la paix pour ce monde.

Nous nous trouvons aujourd'hui à la croisée des chemins et nous devons choisir entre celui qui nous mènera à la vie éternelle ou celui qui nous mènera à la destruction totale.

Nous pensons que le pouvoir spirituel des êtres humains qui s'exprime à travers les prières est si puissant qu'il peut décider de la vie sur terre.

Tellement de gens sont venus en pays Hopi pour nous rencontrer. Et nous avons rencontré certains d'entre vous dans vos pays. De nombreuses fois, on nous a demandé comment on pouvait nous aider. Maintenant j'espère et je prie pour que votre aide nous arrive.

Si vous disposez d'un moyen pour propager la vérité, les journaux, la radio, les livres ou encore si vous pouvez rencontrer des gens puissants, dites la vérité ! Dites leur ce que vous savez être vrai. Dites leur ce que vous avez vu ici, ce que vous avez entendu et ce que vous avez vu de vos propres yeux.

De cette façon, si nous tombons, il sera dit que nous aurons essayé, du début à la fin, de rester fidèle au chemin de paix comme le Grand Esprit nous avait enseigné de le faire.

Si vous réussissez, nous réaliserons toutes nos erreurs du passé et nous retournerons vers le vrai chemin de la vie en harmonie, comme des frères et des sœurs, partageant notre mère, la terre, avec toutes les autres créatures vivantes.

De cette façon, nous pourrons créer un monde nouveau. Un monde qui sera conduit par le Grand Esprit et notre mère apportera du bonheur à tous.

Dieu vous bénisse, chacun d'entre vous et sachez que nos prières pour la paix rencontrent les vôtres chaque fois que le soleil se lève ou se couche. Puisse le Grand Esprit vous guider en sécurité sur le chemin de l'amour, de la paix, de la liberté et de Dieu sur notre Terre Mère. Puissent les saints ancêtres de l'amour et la lumière vous garder en sécurité sur vos terres et dans vos maisons.

Priez pour que Dieu vous donne un rôle important dans cette grande tâche qui nous attend et qui consiste à apporter la paix sur terre.

Nous les Hopi possédons encore les tablettes sacrées et nous attendrons la venue de notre Vrai Frère Blanc et de tous ceux qui sont prêts à travailler pour la paix du Créateur sur terre.

Portez-vous bien, mes enfants et ayez des pensées de paix et d'unité. Paix à toutes les vies sur terre et paix dans nos maisons, nos familles et nos pays.

Aux yeux du Créateur, nous ne sommes pas si différents.

C'est le même Grand-Père Soleil qui irradie son amour sur chacun d'entre-nous chaque jour, tout comme notre Mère la Terre prépare chaque jour de quoi garnir notre table. C'est bien ce qu'ils font ?  Nous ne formons qu'un, après tout.

Plus sur les Hopis:

http://www.hopiland.net/index.php?pg=47&body=katch-3

http://sun-nation.org/sun-hopi-people-of-peace.html

 

                               

Hopi Grand Père Martin Gashweseoma

Il explique les prophéties gravées sur les rocks :

Comme les Hopis possèdent une tradition de prophéties et une vieille culture, de nombreux groupes "New Age" essaient de récuperer leurs cosmologie pour nourrir leur gout du catastrophisme et des "mutations mondiales"qui alimentent les fantasmes de fin du monde. Mais la vision du monde des Hopis est basée sur le besoin de rester en harmonie avec la nature et les forces spirituelles, qui ont été perturbées par l'invasion des occidentaux qui suivent une religion "incapable de faire tomber la pluie", donc inutile à la vie et déconnectée de la réalité spirituelle du monde. Ils aspirent simplement à continuer à pouvoir vivre de la façon traditionnelle. Leurs prophéties correspondent à la conception du shinto, du besoin de suivre le bon chemin (kami no michi) sinon la nature des choses oblige à passer par la purification pour revenir à l'état d'origine, ce qui est appellé Misogi. Notre lignée essaie de transmettre cette compréhension, en enseignant la tradition des anciens guérisseurs.  

Page suivante >Arvol Looking Horse

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×