"

27 novembre 1868 Washita River Massacre

Washita est le nom d'une rivière dont le cours s'étend entre le nord du Texas et de l'Oklahoma.
Cette rivière est aussi le lieu où les soldats attaquèrent par surprise le campement Cheyenne de Black Kettle , au milieu de l'hiver 1868 . Ce lieu est appelé aujourd'hui le massacre de Washita .

 

 


La destinée d'un un homme de paix.
Black Kettle,Chef Cheyenne né en 1803 et tué en 1868, lors du massacre de Washita River. De son nom Cheyenne Moke-ta-ve-to, Black Kettle est né en 1803 prés des Black Hills, montagne du Dakota du Sud. Après avoir erré de longues années, il rejoint à partir de 1832 les tribus Cheyennes du sud et en devient l'un des chefs en 1861.

Beaucoup ont entendu parler du chef Cheyenne Black Kettle , mais beaucoup ne connaissent pas les histoires et les récits qui ont fait la renommée de Black Kettle dans son plaidoyer pour la paix entre les Autochtones et les colons européens.En faisant campagne pour la paix et grâce à ses efforts répétés, Black Kettle est devenu une figure importante de l'histoire des Amérindiens. Malgré les efforts déployés pour maintenir la paix, le village de Black Kettle a été attaqué le 29 novembre 1864, connu aujourd'hui sous le nom de massacre de Sand Creek, où 150 à 200 hommes, femmes et enfants ont été assassinés. Après le massacre de Sand Creek, le 27 novembre 1868, le lieutenant-colonel George Armstrong Custer a dirigé la 7e cavalerie américaine lors d'une attaque surprise contre le village de Cheyenne, dirigée par Black Kettle . Alors qu'il tentait de fuir à travers la rivière Washita en Oklahoma, Black Kettle a été tué par balles avec sa femme, Médicine Woman, à Washita par des soldats.

Un chef amérindien a-t-il jamais été plus malheureux que Black Kettle, chef des Southern Cheyenne? Black Kettle était un chef de la paix, convaincu que les blancs étaient beaucoup trop puissants pour résister; il a dit à ses partisans que leur seul espoir était d'abandonner les combats, d'accepter les traités durs et de se soumettre à la réserve. C'était son destin de voir son camp paisible trahi deux fois par des attaques surprises de Blancs vengeurs, perdant son peuple et finalement sa propre vie, aux mains de combattants indiens aussi célèbres que John M. Chivington et George Armstrong Custer.

Black Kettle,
Survivant au massacre de Sand Creek il fut tué par les troupes de Custer à la Washita.
Black Kettle vivait sur le vaste territoire de l'ouest du Kansas et de l'est du Colorado, qui avait été garanti aux Cheyennes par le traité du Fort Laramie en 1851. Cependant, en moins de dix ans, la ruée vers l'or amena une population importante à Pikes Peak au Colorado. Ce qui conduisit les blancs à vouloir s'approprier davantage de terres. Le commissaire US pour les affaires Indiennes reconnût même :
"We have substantially taken possession of the country and deprived the Indians of their accustomed means of support." "Nous avons considérablement pris possession du pays et privé les Indiens de leurs moyens de subsistance habituels. "
Le gouvernement fit alors signer un deuxième traité, reprenant les terres aux Cheyennes du Sud, ne leur laissant que la réserve de Sand Creek dans le sud-est du Colorado. Black Kettle l'accepta en 1861, de crainte que le pouvoir militaire ne les écrase.
Les terres de la petite réserve de Sand Creek n'étaient pas suffiantes pour le nombre de Cheyennes, de plus elles n'étaient guère cultivables et ne pouvaient donc pas assurer la subsistance des Indiens. Aussi les épidémies se propagèrent rapidement dans le camp. Vers 1862 les troupeaux de bisons les plus proches étaient à plus de deux cents miles. Beaucoup de jeunes Cheyennes s'enfuirent de la réserve pour s'attaquer aux vivres et aux biens des colons voisins et aux convois de chariots. Au printemps 1864 l'un de ces raids mit en colère les colons qui envoyèrent leur milice à leur recherche, milice qui ouvrit le feu sur le premier groupe Cheyenne en vue, en l'occurrence des innocents.
Cet incident créa un soulèvement chez les Indiens des Grandes Plaines (des Comanches au sud jusqu'aux Lakotas au nord), qui pouvaient tirer avantage de l'engagement de l'armée dans la guerre civile. Black Kettle, pourtant, comprit que le pouvoir militaire était trop fort, et conclut un marché avec le commandant de Fort Weld dans le Colorado: ramener les insoumis à la réserve de Sand Creek en échange de leur sécurité.
Mais ce pacte fut trahi par le colonel John Chivington, chef du troisième corps de Volontaires du Colorado. Il attaqua le campement de Black Kettle le 29 novembre 1864, massacrant plus de deux cents Cheyennes, dont beaucoup de femmes et d'enfants, puis les mutilant et les scalpant.
Black Kettle échappa miraculeusement à la tuerie, Il retourna à Sand Creek secourir sa femme blessée. Il continua malgré tout à prôner la paix et à empêcher les raids sur les colons. En octobre 1865, avec plusieurs chefs Indiens, il signa un autre traité qui échangeait les réserves de Sand Creek contre celles du sud-ouest du Kansas, mais qui les dépossédait également de leur territoires de chasse du Kansas.
Seule une partie de la nation Cheyenne du Sud suivit Black Kettle et les autres chefs dans ces nouvelles réserves. D'autres rejoignirent les Cheyennes du Nord sur le territoire Lakota. Beaucoup ignorèrent simplement le traité, et continuèrent à vivre sur les terres natales.

Ce dernier groupe, mené par le chef Roman Nose, se battit furieusement contre le général William Tecumseh Sherman, ce qui amena l'arrêt de tout trafic à l'ouest du Kansas pendant un moment.
Le gouvernement voulut une fois de plus faire transférer les Indiens dans deux minuscules réserves du Territoire Indien, où elles recevraient des provisions annuellement. Black Kettle fit partie des chefs qui signèrent ce traité, le Traité de "Medicine Lodge" de 1867. Cependant, une fois installées, les tribus ne reçurent jamais la nourriture promise, ce qui entraîna le départ des Indiens vers le groupe de Roman Nose.

En octobre 1867, les tribus des Plaines du Sud signent le traité de Medicine Lodge Creek avec des émissaires du gouvernement.Les chefs Satanta et Lone Wolf représentent les Kiowas. La plupart des Kiowas et des Comanches acceptent de s'installer sur la réserve de Fort Sill sur le Territoire Indien. Mais comprenant qu'on veut limiter leur liberté et les transformer en agriculteurs, ils s'enfuient au printemps suivant et rejoignent ceux qui continuent à chasser dans les Plaines.

                     

Roman Nose (Nez Romain), alias Arched Nose (Nez Arqué) (Woo-ka-nay ou Woqini en Cheyenne), née vers 1835, mort le 17 septembre 1868, était un guerrier Cheyenne.
En août 1868, Roman Nose mena une série de raids sur les fermes du Kansas.

Lorsqu'un groupe d'une vingtaine de Cheyennes de la tribu de Black Kettle rentre d'un raid contre leurs ennemis Pawnees. Déchainés, affamés, excités à leur retour ils mènent des raids meurtriers, le long de Solomon et Salinr Rivers, contre de paisibles colons blancs à la frontière, malgrè les recommandations qui avaient été faites par leur chef. Black Kettle acceptera d'accueillir les meurtriers dans son village ce qui entraînera le malheur sur sa tribu. En hiver 1868, l'expédition punitive était en marche
Sous les ordres du général Philip Sheridan, trois colonnes de troupes rejoignirent la septième Cavalerie de G. A. Custer, pour mener la contre-attaque. Dans la tempête de neige les traces de replis des groupes menant les raids conduisaient au village de Black Kettle, sur la "Washita River".


Le 27 novembre 1868, c'est sous les ordres du général Custer que le 7e régiment de cavalerie, partant de Fort Dodge, scindé en quatre groupes, attaqua le village de Black Kettle. Black Kettle attendait sur le gué, espérant arrêter les soldats et proposer la paix. Mais les soldats encerclèrent le village. Black Kettle - homme de paix réputé - monta sur son cheval avec sa femme qui avait été blessée à Sand Creek, en brandissant le drapeau Américain et un drapeau blanc de paix. Ils furent parmi les premiers à tomber sous une pluie de balles. Il ne fallut pas plus de dix minutes à Custer pour sécuriser le village.

                       
Le massacre de Washita ne fut pas une belle victoire pour Custer. Il tua 130 Indiens Arapahos et Cheyennes sur-le-champ, ainsi que 20 civils, parmi eux il n'y avait qu'une douzaine de réels combattants, les autres étaient des personnes non combattantes, il fait 53 prisonniers et abbat 800 chevaux, et libère trois otages blancs (une femme et deux enfants) dans un campement de 50 tipis situés sur la rivière Washita (Oklahoma).

                                         

L'héritage de Black Kettle continue de génération en génération alors que ses descendants vivants continuent de garder sa mémoire en vie. Norma Black Smith, 83 ans, l'une des plus anciennes descendantes vivantes de Black Kettle, a été envoyée par les tribus Cheyenne et Arapaho pour accepter un prix au nom de Black Kettle.Les 24 et 26 octobre, le Texas Trail of Fame a rendu hommage au chef Cheyenne Black Kettle lors d'une cérémonie d'intronisation et de remise des prix au Fort Worth Stockyards de Fort Worth, au Texas.

Photo du site > https://cheyennearapahotribaltribune.wordpress.com/

En célébrant l'héritage occidental, comme indiqué sur le site Web du Texas Trail of Fame, «le Texas Trail of Fame a été créé pour honorer les personnes qui ont apporté une contribution significative à notre mode de vie occidental. Sur les allées du district historique national de Fort Worth Stockyards, des marqueurs incrustés de bronze sont placés en reconnaissance de leurs réalisations. Les marqueurs sont calqués sur l'insigne d'un maréchal de frontière et sont inscrits avec le nom du lauréat.En commémorant la vie de Black Kettle et dans ses efforts pour la paix, un marqueur incrusté de bronze est gravé le long de la passerelle des parcs à bestiaux de Fort Worth, ainsi que de nombreux autres lauréats qui ont eu un impact dans l'histoire occidentale tout au long de leur vie.

L'étoile de Black Kettle sur le Texas Trail of Fame à Fort Worth, Texas. Photo gracieuseté de Cheyenne et Arapaho Tribal Tribune

Pour accepter le prix, Smith s'est rendue à Fort Worth, avec ses filles, et a décrit l'expérience comme un sentiment qu'elle n'oublierait jamais."J'étais un peu effrayé et nerveux ... mais c'était vraiment sympa et ils nous ont présentés", a déclaré Smith.La fille de Smith, Marilyn Morton, a déclaré que sa mère était très honorée d'être là et de représenter les descendants de Black Kettle et la tribu Cheyenne.«Karen Little Coyote a d'abord parlé à maman d'aller parce qu'apparemment elle allait y aller mais ensuite elle n'a pas pu venir, ils l'avaient appelée et lui avaient suggéré maman, puis Fred Mosqueda a tendu la main à ma sœur Verda pour lui demander si quelqu'un pouvait descendre avec maman pour qu'elle puisse l'accepter et nous étions heureux, mais c'était toujours comme, qu'est-ce que ça a à voir avec le Texas? Dit Morton. Morton a ensuite montré la couverture d'un magazine du Texas à proximité et a déclaré: "Cela expliquerait bien, en maintenant l'ouest vivant."En tant que descendant vivant le plus âgé de Black Kettle, Smith est un descendant de troisième génération de la famille Black Kettle, faisant du chef Black Kettle son arrière-arrière-arrière-grand-père. «Quand ils ont appelé pour la première fois, ils voulaient savoir si je pouvais venir et représenter Black Kettle… bien sûr, j'ai accepté et j'ai dit aux filles et elles ont toutes dit oui, ça irait et nous sommes allés là-bas et les gens étaient vraiment gentils , les gens qui étaient sur scène, ils étaient vraiment gentils et vous ont parlé, ils ont demandé comment nous étions liés à Black Kettle et je leur dirais », a déclaré Smith.

Norma Black Smith avec l'étoile de Black Kettle sur le Texas Trail of Fame à Fort Worth, Texas. Photo gracieuseté de Cheyenne et Arapaho Tribal Tribune

Coïncidant avec les intronisés du Texas Trail of Fame, d'autres cérémonies avaient lieu au Red Steagull Cowboy Gathering et au Western Swing Festival.«Ils ont eu le banquet jeudi et samedi, ils ont eu l'intronisation, où nous sommes descendus dans les parcs à bestiaux et ils ont révélé la star… nous avons dû faire beaucoup de bruit parce que tout le monde nous regardait quand nous avons finalement s'assit et quelqu'un vint lui chercher une chaise et s'assit et cet homme et cette femme sont venus vers nous et ils ont demandé: «est-elle l'arrière-arrière-petite-fille? et nous avons dit "non, elle est l'arrière-arrière-arrière-petite-fille", et ils étaient comme "oh mon Dieu, elle est la descendante d'un chef". Ils étaient impressionnés et ils sont restés avec nous tout le temps et elle était assise à côté de cet homme plus âgé et ils ont dit qu'il venait chaque année et qu'il venait de Suède, ils ont dit que le plus grand drapeau du Texas flottant à l'extérieur du Texas était en Suède et qu'il était un prédicateur de la Suède », a déclaré Morton.En lisant l'histoire et la biographie de la vie de Black Kettle et ses nombreuses tentatives pour retrouver la paix, de nombreux spectateurs ont été touchés par les récits de ceux qui ont perdu la vie lors du massacre de Sand Creek et du massacre de Washita."Les gens étaient juste en admiration devant elle et le fait que Black Kettle ait survécu à la première attaque mais n'a pas survécu à la suivante", a déclaré Morton.En grandissant, Smith a admis qu'elle ne savait pas grand-chose sur Black Kettle."Je ne savais rien de Black Kettle, après avoir grandi, ils nous disaient que mon père était de Black Kettle, son nom était Dana Black", a déclaré Smith.Le père de Smith, Dana Black, avait été envoyé à la Carlisle Indian Industrial School en Pennsylvanie où le nom Black Kettle a été changé en Black.«Tout le monde semblait penser que c'était bien et ensuite vous avez lu sur Carlisle et Carlisle n'était pas un bon endroit, je veux dire qu'ils ont essayé de leur enlever leur héritage, en leur faisant avoir les cheveux courts et c'est là qu'ils ont enlevé le nom de Black Kettle et vient de nous donner Black », a déclaré Morton.Bien que l'on sache très peu grandir avec le nom de Black Kettle, la fille de Smith, Verda Weston, a déclaré que le nom de Black Kettle a toujours eu une grande influence sur leur famille.«L'État de l'Oklahoma avait un buste dédié à Black Kettle, je veux dire que c'était en 1989, peut-être 1988, à la capitale de l'État et j'avais trois autres tantes qui vivaient à l'époque, avec ma mère et tout le monde avait sièges au premier rang à la dédicace de ce buste à la capitale de l'État et ils ont fait un examen. Nous le savons tous, le nom de Black Kettle, notre nom de famille est Black et on nous a toujours dit que la Kettle avait été déposée lors de l'inscription, et certaines personnes l'ont récupérée et l'ont remise en leur nom, mais mon ma grand-mère et mon grand-père, Dana Black et Mary Black, ont eu huit enfants, il y a donc un certain nombre de tantes et d'oncles avec qui nous avons grandi et j'ai 49 cousins ​​germains », a déclaré Weston.Bien que le dévouement de Black Kettle au Texas Trail of Fame soit une occasion unique de représenter Black Kettle, pour la famille, cela valait également la peine d'être présent car huit autres lauréats ont été intronisés le même jour."Cette organisation appelée le Texas Trail of Fame a commencé, je veux dire, ils ont dit en 1999, et ils se sentaient comme s'ils étaient assez de gens qui connaissaient ou connaissaient l'histoire de l'Ouest, que beaucoup de gens commençaient à vieillir, donc un groupe d'entre eux se sont réunis et ont décidé qu'ils voulaient essayer de se souvenir des personnes qui ont contribué à un mode de vie occidental et ils ont commencé à le faire ... ils avaient sélectionné Black Kettle lors de leurs réunions de comité, avec un certain nombre d'autres personnes, comme Marty Robbins , un chanteur, il y avait un acteur, il y en avait deux autres, je pense qu'il y avait neuf personnes qui ont été reconnues ensemble, l'une était un artiste, l'autre était un musicien de scène », a déclaré Weston.En honorant la vie de Black Kettle lors de la cérémonie, Weston a déclaré qu'ils ont rendu de grands hommages à chacun des intronisés.«Ils ont rendu un grand hommage à chacun des intronisés, il y avait un homme là-bas, il était aussi un historien… il a donné un excellent aperçu de Black Kettle, il a parlé en toute honnêteté, je pense qu'il avait des larmes aux yeux de certains les gens comme il parlait du massacre à la Washita et de ce qui s'est passé et ensuite il a beaucoup parlé, pensez-vous que j'ai bien compris, était-ce représentatif, était-ce juste à entendre, et je dirai simplement que, dans l'ensemble, la courtoisie des gens qui se sont approchés de maman après qu'elle a reçu le prix était incroyable, juste des câlins et, `` je suis tellement désolé '' et `` je suis tellement content que vous soyez ici '' et c'était vraiment touchant, la traitant comme une célébrité », A déclaré Weston.Alors que le marqueur en bronze est gravé en permanence le long de la passerelle du Texas Trail of Fame à Fort Worth, au Texas, la famille et les descendants de Black Kettle trouvent la paix en sachant que l'héritage de Black Kettle est maintenu en vie.«C'est de l'avoir honoré et de faire en sorte que maman le représente, et aussi que mes tantes le représentent, et nous maintenant, le sentiment, je ne sais pas comment vous le mettez en mots, vous pourriez trouver que c'est génial de connaître notre héritage et ce qu'il a essayé à faire pour la tribu Cheyenne, ou ce qu'il a essayé de faire pour toutes les tribus, pas seulement la tribu Cheyenne… maintenant que nous sommes plus âgés que nous l'apprécions vraiment et nous espérons vraiment que les enfants de nos jours essaient de prêter attention à leur héritage parce que nous ne voulons pas le perdre », a déclaré Morton.Au nom de l'acceptation du prix du chef Black Kettle, la famille de Norma Black Smith a déclaré: «cela signifie tout pour notre famille, pas seulement pour nous, mais pour que toutes les tribus soient reconnues dans un endroit que tout le monde peut visiter et être fier. "

 

Page suivante La bataille de Little Big Horn