"

Capteur de rèves ( Dreamcatcher )

Le capteur de rêves est une pièce artisanale perpétuant une légende Amérindienne.

                    

Tissé un peu comme une toile d'araignée, a pour  fonction de filtrer tous les rêves.

La légende veut que les rèves traversent la toile, les bons rèves se dirigent vers les plumes et ressortent pour rester dans la chambre,

Les mauvais rêves sont emprisonnés dans la pierre  située sur la toile

jusqu'au lever du soleil. Aux premiers rayons de lumière, les mauvais rèves seront brûlés.

                               

Bien qu'ils soient généralement de forme ronde, certaines nations amérindiennes les fabriquaient en forme de "goutte". Cette forme se retrouve notamment chez les Iroquoïens.

Mais il n'y a pas que l'aspect esthétique qui se soit modifié. Plusieurs croyances se sont aussi greffé au capteur de rêve et certaines personnes l'utilisent même pour lire l'avenir!!!

D'autres diront qu'il faut absolument placer le capteur de rêve dans une fenêtre pour qu'il fonctionne, mais rappelez-vous qu'il n'y avait pas de fenêtres dans les wigwams d'écorce ou les teepees! J'ai aussi entendu dire que les capteurs de rêves portaient bonheur.

Il faut savoir qu'au départ, il ne s'agissait que d'un filtre pour empêcher les cauchemars de venir troubler les enfants qui dormaient.

 

 

Les Objibway racontent qu'une araignée appelée "Asibikaashi" protégeait les enfants de la tribus en tissant sa toile au dessus de l'endroit où ils dormaient.

Les mauvais rêves, les mauvaises pensées et les mauvaises vibrations restaient accrochés dans la toile et étaient détruis par le soleil du matin. Au fil des années, la tribu grandit et les Objibway ont dû se dispersés sur leur territoire.

Comme l'araignée n'était plus capable de visiter tous les wigwams elle demanda aux femmes de la nation de l'aider dans sa tâche. C'est ainsi que l'on vit apparaître le "capteur de rêve" que les femmes tissaient dans un cerceau de bois à l'aide de fibres végétales ou animals.

Chez les Micmacs, ont dit qu'une grand-mère qui cousait des vêtements dans la lumière tamisée de son wigwam entendit une petite voix qui pleurait dans un coin. Elle leva les yeux et demanda: "Qui est-ce qui pleure et pourquoi pleure-tu" La petite voix répondit : "Ici, c'est moi grand-mère..." La grand-mère leva les yeux et aperçu une petite araignée. "Je pleure, parce que tout le monde à peur de moi. Ils disent tous que je ne sert à rien. La grand-mère fût bien peinée d'entendre ce que l'araignée avait a dire. Elle lui répondit : Eh bien, je crois que je peux faire quelques chose pour toi. Dorénavant, quand tu tisseras ta toile au-dessus de l'endroit où l'on dort, les mauvais rêves resteront pris à l'intérieur et détruit par le soleil, ainsi, on ne fera plus que des bons rêves....

 Réaliser un attrape-rêves

Pour réaliser un attrape-rêves, vous avez besoin d'une branche de bois, ou en une autre substance naturelle,

La toile était traditionnellement faite à partir de nerf d'animaux, je vous conseil alors du fil naturel.

Pour commencer, il faut nouer l'extrémité du fils autour du cerceau, puis il faut réaliser des boucles autour du cerceau à intervalle régulier. Après avoir réaliser un tour, il ne vous reste plus qu'à continuer cette fois-ci sur la corde précédemment tissée, et ainsi de suite. Pensez à bien tendre la corde.

Une fois arriver au centre, plusieurs solutions se présentent à vous, laisser simplement un trou ou alors y fixer une plume ou une pierre percé. Pour cela il vous suffit de passer la corde au travers de la pierre ou de la canule de la plume, et de rejoindre l'autre extrémité du trou central pour y faire le noeud final.  

                        Le shema devrais sûrement vous aider:

      

Page suivante Objets sacres et spirituel

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×