"
Créer un site internet

Promenade du lac de Nisramont

Samedi 22/03/08 ,8h30 Je viens d’ouvrir les yeux et de regarder mon réveil ,allez oups!! debout! Je regarde par la fenêtre,
Hou là là !!! chutes de neige,Je sens que je vais faire la promenade du lac de Nisramont.

                          

     

Un petit tour à la ferme des bisons, avant d'aller au l'ac de Nisramont

Les températures frôlent le 0  alors qu’il y a 15 jours il faisait encore 20 degrés, mais bon c’est ça le climat en Belgique,les changements de saisons sont brutaux.

                                   

                                   

Allez, je vous emmène dans ma balade avec quelques photos !

Pour cette balade il faut être en forme parce que c’est du sérieux,13km +- 5heurs de marche

                                      

Tout d'abord Petits conseils !

Je respecte la nature et les espaces que je traverse

Les seuls souvenirs que je prends de ma balade sont des photos, J'évite toute cueillette , ce n'est pas parce qu'une espèce végétale est abondante ici qu'elle n'est pas rare ailleurs.

Je ne jette rien, je ne laisse derrière moi que la trace de mes pas .

Vous ne serez pas déçu, à condition d'aimer marcher et de porter de bonnes chaussures. Prenez le temps de faire le tour complet du parcoure.

                                 

                                           

Une fois en haut, spectacle étonnant!

                                        

                                                           brrr! cela donne envie d'un vin chaud !

                                        

Une petite pause pour immortalise l’instant

aprés une petite acalmie et bien les chutes de neige recommence à tomber en se moment sa tombe asser modérément température actuelle +-2 degrés.

                                                              

Je ne voulais pas seulement regarder ce joli tableau, je voulais aussi être dedans...

je vais me fondre dans ce décor paradisiaque...

                                                                   

Ca me fais vraiment plaisir de revoir un paysage hivernal après le redoux de ces dernières semaines...

                                        

Mais quand même, c’est beau la neige!!!

                                          

J'aime ce paradis blanc...

                                                              

                                         

Redescente rapide sur le sentier qui plonge vers le lac

                                                                  

                                                              

                                          

Ce n’est pas la première fois que je viens en ce merveilleux endroit, mais pour une fois j’ai vraiment peiné sur le chemin,des arbres déracinés et abattu sur le long du sentier,c'était vraiment le parcours du combattant.

                                           

                                                

  

                                          

                                                   

Voici quelques arbres ronger par les castors.

Les castors étant des animaux plutôt placides et difficilement observables que j'en ai pas vu un seul.

                                                 

Le castor a été exterminé à peu près partout en Europe. Aujourd'hui protégé, il a été réintroduit dans certains pays dont la Belgique.

Il peut abattre des arbres ayant jusqu'à un mètre de diamètre. Ses incisives poussent en permanence et il les aiguise en frottant celles du haut contre celles du bas.
En hiver, le castor se nourrit de branches qu'il a accumulées dans une réserve sous l'eau.

                                                        

C'est un animal nocturne. Il préfère travailler aux petites heures du matin et se reposer dans l'après-midi

Ils s'accouplent en janvier ou en février. La femelle peut avoir jusqu'à quatre bébés par portée, à raison d'une portée par année. La période de gestation est de 105 à 107 jours.

                                              

Les petits demeurent dans la hutte des parents jusqu'à l'âge de deux ans, après quoi ils partent former leur propre famille.

Le castor peut vivre jusqu'à l'âge de douze ans.

Lorsque le castor veut avertir ses semblables d'un danger, il frappe sur l'eau avec sa queue. Le bruit ressemble à une détonation.

                                           

Habitat
Son milieu de vie est principalement aquatique. Il ne s'éloigne jamais de plus de 30 mètres du rivage. Il peut rester sous l'eau 15 minutes sans respirer. Afin de construire son habitat, le castor abat principalement les arbres à bois tendre tels le bouleau, le saule, le peuplier, le tremble... mais apprécie également des bois plus durs tels le chêne, le frêne... Il ne ronge que rarement les résineux, et quasi jamais les aulnes.

    

Le castor met une demi-heure pour ronger un arbre de +-12 cm de diamètre

un castor ronge l’arbre tout autour jusqu’à ce que le tronc présente une coupure profonde en forme d’anneau. Lorsque l’arbre se met à osciller, le castor frappe la terre de sa queue pour avertir ses congénères du danger qui les menace, et voilà l’arbre qui s’abat. Aussitôt de nombreux castors accourent pour le débiter en bûches.

                                          

le castor est totalement végétarien (il ne mange donc pas de poissons). Son régime varie en fonction des saisons, ainsi en été, il se nourrit principalement de plantes herbacées le long du cours d'eau. En hiver, par contre, il se nourrit surtout d’écorces.

                                          

                                         

                                          

je profite du soleil et de la neige sur une seule journée,C'est pas Magnifique!!!

                                                              

                                        

                                   

Je passe de temps en temps sur une portion où la neige fond ,et sur ce versant très exposé au soleil, appelle à la prudence.

                                                    

                                         

                                        

                                         

                                                       

                              

                                         

                                         

Voila c'est la fin ,il me reste à redescendre jusqu'au parking, j'ai encore fait une belle sortie...

                                           

 

Page suivante Le message des Indiens d'Amérique
×