"

Mon village au bout du monde :

    

Les Pyrénées une superbe région, ses forêts, sa faune, sa flore les Pyrénées constituent Un Pays Nature à découvrir. 

Mon village au bout du monde :

Le vent s'engouffre dans ma valise et sur ma route il y a des trous…
J'ai vu tant de rues, j'ai vu tant d'Eglises et les plus belle étaient chez nous !
Mon village est loin, à l'autre bout du monde,
Et ma maison n'est plus qu'une chanson,
Comme les neiges, mes rêves fondent, bonjour mon frère, l'air vagabond.

                

Le vent s'engouffre dans ma valise, pourtant la chance est souvent venue,
Elle est très brave, quoiqu'on en dise, mais il ne faut pas dormir dessus,
La pauvreté manque parfois de charme,
Mais l'herbe est douce aux malheureux, pas de discours et plus de larmes,
Je vais mes frères vous dire adieu
  

               

http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A1ceres_(Espagne)

Mon village constitue aujourd'hui l'un des meilleurs échantillons architecture populaire que l'on conserve en Estrémadure. La construction de ses maisons, la structure de ses rues, tout l'ensemble dans son paysage montagnard.

  

Le village est petit. Il est arrivé à surpasser les 800 habitants au XVIIe siècle., son époque de plus grande population, aujourd'hui à peine il  arrive aux 200, cependant, il n'est pas un (village) dans des ruines ni négligé,

                                 

Le village s'assoit au fond d'une vallée étroite, par laquelle  la rivière Árrago, entre des bois de châtaigniers et de pins, une épaisseur de fougères, de bruyères et d'autres arbustes...  flanqué a l'ouest par les montagnes qui surpassent les mille mètres d'altitude .

 

  

Dans n'importe quel cas, une invitation à visiter un bon village, qui semblait s'être arrêté il y a quelques siècles dans l'histoire.

Tout est une incitation pour le voyageur : la nature pure, sa gastronomie, le paysage, ses gens, son vin généreux et d'un palais(goût) exquis, le silence qui nous permet d'écouter tous ces secrets que possède la nature, le chant des oiseaux, le murmure de l'eau dans ses ruisseaux. La magie de ses rues.

 La sierra de GATA
qui est une montagne à
l'état pure encore
naturelle et sauvage.

 

ht  tp://lostreslobos.monsite.wanadoo.fr/page2.html                                

                

L'Extrémadure(caceres),province espagnole,située à environ 200km au Sud-Ouest de Madrid,le village se trouve à +-25/30 km de la frontière portuguaise, C'est une région méconnue des touristes qui partent chercher en Espagne les plages.

                              

 Prendre la route au volant de la RAV4 est un réel plaisir de liberté

 

Ce qui reste d'un vieux pont romain,

les romain construisait des routes et des ponts dans tout le Bassin méditerranéen.

                                           El Risco

 

   El Rio Tajo (Le Tage)

Le Tage c'est le plus long fleuve de la péninsule ibérique (1007 km). Il arrose notamment Tolède, où l'on dit que les forgerons utilisaient son eau pour tremper l'acier des épées des chevaliers espagnols.

Une légende affirme qu'Héraclès aurait tracé de son épée le lit du Tage autour de Tolède

         Le panorama est magnifique

           
                                

Le Tage est un fleuve qui prend sa source en Espagne, traverse le Portugal où il se jette dans l'océan Atlantique à Lisbonne


       Quel spectacles grandioses le soleillevant dans la sierra

                                     

                        

 

Beaux points de vues .

                             Petit village, tu me manques ! Pourquoi es-tu si loin ?
        Loin là bas dans le sud, au milieu de la montagne,

              

C'est un petit village qui est charmant,très accueillant ,Enfant on avais pour habitude de s'y rendre chaque été, avec mes parents pour les vacances

  http://fr.kelorizon.com/estremadure,extr-1.htm

   C'est ma fille vanessa

                        

Les maisons, bâties sans alignement précis, bordent des ruelles étroites et tortueuses,

                                                           

 

  Ce village, est à l'origine celui de ma mère et le mien, mes parents
  sont immigrés d'Espagne,venus en belgique dans les années 60.

 

Croyez moi, c'est un vrai bonheur de revenir dans mon village
La bas, le silence reigne, pouvoir aller me ressourcer dans un coin préservé de la pollution ,d'écouter le chant des cigales inlassablement orchestré.

                                             

  

 Des façades enduites à la chaux

                                        
J'en profite pour glisser une p'tite pensée à ma grand tante
afin de les remercier pour leur hospitalité et leur super accueil
.

   

C’était chez moi, la maison où je suis née

 

                                 

 

 

                                  Cricri mon fils

 

Ces habitants part leur gentillesse sont très chaleureux vous recevez
toujours un accueil que vous n'oublierez jamais.

 

                    

     Ah! les bonnes figues , la nature fournit d'excellentes choses

                                            

 On à cueilli les figues derrière un vieux mur de pierre sèche, quel délice!!

  

Avez-vous déjà entendu le chant d’un oiseau,avez-vous déjà entendu le bruit d’une cascade
Je ne connais pas d'endroit plus calme et voluptueux que cette vallée. Il faut venir ici, se coucher dans l'herbe sentir et d'écouter la nature.

   

                                          

     se baigner dans une piscine naturelle,sans produits chimiques et tout
     autour de soi plantes et faune c'est un plaisir , mon frèro et moi!

  

Ah, oui ! Une bonne douche fraîche pour détendre nos muscles noués du voyage.

 

                     

 Comment ne pas tomber en Admiration devant c'est belle vue.

 Caceres la vieille ville

                                                           

La vieille ville de caceres accueille de nombreux couples de Faucons crécerelettes, et de Cigognes blanches.


                                        

Plus au sud d'Extremadure le village de mon père ,est une région très chaude.

 

                                               

 2005

                                      2004

2007

                                         

 

http://www.digimages.org/Voyages/Extremadure/extremadure.htm

  

Voici mon petit frère et moi sur l'âne de mon grand-père ,dans les années 1970,
        
Je me souviens que mon grand-père avait les larmes aux yeux à chaque foi qu'on rentrait en belgique

La nature qui nous entoure est emplie de symboles qui nous enseignent le sens de la vie véritable, mais les hommes n'ont plus de temps, tellement ils sont préoccupés par leurs biens personnels.

Page suivante Little creek

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site